Marc Baguelin's photographstravels

Français English
Marc Baguelin photographs

Introduction

Cette page présente la part de mes photographies en relation avec mes voyages. Que ces voyages aient eu pour origine mon travail, une visite à des amis ou simplement le besoin d'assouvir ma curiosité, le partage reconstruit de mes souvenirs au travers des images rammenées de ceux-ci constitue le point de départ de mon travail de photographe.

En commençant par mon "voyage en Orient" de 2004, à Chypre, au Liban et en Syrie, jusqu'à mon dernier "périple" entre Paris et Karmir-Shuka (Karabagh) en passant par Berlin, l'Arménie, les Etats-Unis ou encore l'île de Lifou dans le Pacifique sud, les galeries ci-dessous vous feront partager, je l'espère, mes impressions du moment.

Paris-Karmir-Shuka (2007)

Le projet Paris-Karmir-Shuka est né de la volonté d'appréhender, après plusieurs voyages effectués en avion entre Paris et Yerevan, la continuité du voyage terrestre.

L'avion, en plus de son impact sur l'environnement, introduit également une redifinition de l'espace terrestre. Il ammène à considérer la distance entre deux lieux, non plus comme la longueur d'une ligne tracée sur une carte mais comme le temps nécessaire pour les relier. La topologie terrestre se trouve alors bouleversée. Il se créé un espace parallèle au sein duquel se developpe une relative homogènéisation culturelle: apparition d'hotels aux normes "occidentales", infrastructures reservées aux touristes, agences specialisées pour la clientèle occidentale ou occidentalisée (dans le cas de l'Armenie "la diaspora"), etc.

J'avais fait le voyage en Arménie en 2006 avec un ami pour assister au festival Vosge Dziran (Abricot d'or) et à la projection du film "Stone, time, touch" de Gariné Torossian, qui utilisait certaines de mes photos de 2004. Quelques heures d'avion pour se retrouver au coeur de ce qui reste du peuple arménien sur cette partie de la planète. Rupture des mondes. Mais continuité. Et ces questions obsédantes pour qui s'intéresse à l'histoire arménienne: Comment est-ce de l'autre côté [de la frontière arméno-turque]? Qu'est-ce qu'il reste? Si la frontière est fermée, qu'est-ce qui m'empêche de faire le tour pour aller voir?

Berlin (2007)

En février 2007, je suis allé a Berlin pour la présentation du film "Stone, Time, Touch" de Gariné au festival international du film, la "Berlinale".

Cela fut l'occasion pour moi de revoir et de me ballader pendant quelques jours dans une ville que j'apprécie énormément, ou la souffrance et les blessures passées sont encore particulièrement tangibles, inscrites dans le vide et la pierre. Mais une ville également où le dynamisme artistique fait naître une énergie particulière. En tant que Français, c'est toujours aussi un grand plaisir de faire l'expérience, en se balladant dans un pays aujourd'hui ami, de la possibilité de surmonter la haîne assassine par la volonté politique.

Arménie (2004-2006)

J'ai commencé à vraiment prendre contact avec le monde arménien lors de mon voyage au Liban de l'été 2004. Je connaissais l'existence de ce peuple, plus ou moins vaguement, par le génocide ou tout du moins son existence, la proposition de Wilson d'un état qui n'aboutira jamais, le quartier Arménien de Jérusalem. Leur présence en France. Sans que celle-ci me fusse tellement tangible. Je n'avais pas vraiment grandi dans une région où cette présence arménienne était visible.

C'est donc en 2004 lors de ce voyage au Liban, que j'ai compris le poid que ce peuple porte de l'histoire du Proche-Orient, son rôle de lien et de reflet de ses souffrances. Ceci m'ammena à partir à la fin de l'année 2004 en Arménie pour ressentir et photographier. Certaines de ces photos furent plus tard intégrées au film de Gariné Torossian, "Stone, time, touch". La première du film lors du festival Vosge Dziran (Abricot d'or) sera le prétexte du deuxième voyage. Puis la présentation officielle celui du troisième. Mais cela faisait dejà bien longtemps qu'il ne fallait plus chercher de prétextes.

First visit to Armenia

Lifou (2006)

Pendant l'été 2003, je suis parti en Nouvelle-Calédonie pour assister au mariage de l'une de mes très proches amies, Anne-Pascale. La Nouvelle-Calédonie est une île du Pacifique sud où se côtoient de nombreuses ethnies dont les natifs; les Kanaks. L'histoire de cette terre est intimement liée à leur propre histoire.

Durant ce premier voyage, je n'avais pas eu l'occasion d'être vraiment en contact avec ce peuple, faute de temps. Je m'étais promis de revenir. L'occasion m'en fut donné trois ans plus tard lors d'une conférence en Australie. Ces photos sont les résultats d'un sejour de cinq jours dans la tribu de Xepenehe sur l'Ile de Lifou, où j'ai pu rester grâce à la recommendation du Pasteur Wahopi Kaemo et l'aide de son frère Var et de sa femme Marie-Claire, pasteurs également.

Etats-Unis (2005)

Mon voyage aux Etats-Unis a eu pour origine un workshop à Miami pour le travail. Je me suis rendu ensuite à Washington pour donner un talk a l'institut national de la santé (NIH).

Les quelques photos présentées ici sont donc le résultat de mes explorations -limitées- lors de mes quelques minutes de repos, entre deux avions à Washington et Boston.

Chypre-Liban-Syrie (2004)

L'année 2004 a constitué une sorte d'année charnière. J'ai fini ma thèse fin 2003 et, durant toute cette année (2003-2004), j'ai travaillé comme attaché temporaire d'enseignement et de recherche à l'Université de Lille 1. Pendant cette année, j'avais fait le choix de partir en "post-doc" à l'Université de Cambridge en Angleterre. Après cette année et avant le départ, j'avais besoin d'une coupure. L'occasion rêvée pour partir au Liban. L'occasion de réaliser un projet longtemps muri. Beaucoup de raisons m'attiraient dans ce pays; mon histoire familiale, et les récits de ma grand-mère née la-bas, l'histoire particulière et douloureuse de cette terre, les libanais-e-s que j'avais rencontré-e-s en France, la musique de l'incomparable Fairouz. Nazim, un ami, devait me rejoindre, il ne le fera pas, c'est donc en solitaire que je parcourerais, Chypre, le Liban et la Syrie.

Trip to Lebanon in 2004Short visit to Syria during the Cyprus/Lebanon trip